dimanche 1 août 2010

Gimp ou Gimpshop ? mon choix est fait

Vous connaissez certainement Gimp le logiciel d'édition d'images libre et gratuit, une alternative sérieuse à Adobe Photoshop, il offre tout (ou presque) les outils nécessaire à la création, manipulation et modification d'images matricielles, il souffre de quelques manques comme l'absence de gestion d'images CMJN, le multi-fenêtres dur à prendre en main.. mais il est promis que la version 3 corrigera tous ses bug et apportera beaucoup de nouveautés.

Quant à l'interface elle est plutôt repoussante pour les utilisateurs de Photoshop, et c'est dans l'optique de faciliter le passage de ce dernier à Gimp qu'à été créé Gimpshop, un fork du logiciel Gimp ayant une interface proche de celle de Photoshop.

Quand j'ai entendu parler de Gimpshop j'ai cru que tous mes soucis avec l'interface de Gimp disparaîtront mais en effet non, car à ma surprise quand je l'ai installé je me suis vite aperçue que ce qu'on appelais "proche de l'interface de Photoshop" n'étais rien d'autre que la modification des menus de la barre d'outils en les nommant comme ceux de Photoshop, et puis c'est tout la palette d'outils reste la même, les calques aussi, rien de vraiment intéressant donc, et le pire c'est que Gimpshop est basé sur la version 2.2 de Gimp, une version obsolète soufrant de nombreux bug et qui date de 2004, alors que Gimp est actuellement à sa version 2.6.

J'étais alors étonné qu'on ai fait beaucoup de bruit autour de ce logiciel alors qu'il serait plus intéressant de se familiariser avec l'interface de Gimp pour gagner on efficacité au lieu de perdre son temps a vouloir retrouver l'interface de Photoshop. Je ne dis pas que Photoshop est  nul, mais ceux qui comme moi ne veulent utiliser que des logiciels libres, ne veulent pas installer Photoshop CS2 sous Wine, et ne veulent plus retourner sous Windows, apprendre Gimp est le seul moyen de pouvoir pratiquer sa passion de l'infographie sur les systèmes GNU/Linux.

Gimp sur Wikipedia
Gimpshop sur Wikipedia

1 commentaire:

  1. Tout à fait d’acore :-), vaut mieux apprendre à utiliser les logiciels libres et les modernisais à notre façon, que de toujours vouloir avoir des thèmes qui ressemblent à Windows et freiner le développement de la philosophie libre sur le net

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget